Cette semaine la maison s'est vidée d'un tiers de ses habitants: Eliott et Louison sont partis ramasser des coquillages sur les plages bretonnes et leur papa est parti en déplacement ;  du coup j'en ai profité pour ne rien faire d'autre que des escargots en pâte à modeler avec Paul-Emile, des promenades avec Pompon le chien et puis du tricot, beaucoup de tricot! La maison est restée telle quelle toute la semaine, j'ai dû faire seulement deux lessives, trois fois mon lit et je m'suis nourrie de soupe réchauffée et de tartes au citron...une vraie cure de jouvence!

Mais fort heureusement, la paresse et le silence ont leurs limites; et croyez-moi, à J+7 le bruit des aiguilles à tricoter peut devenir infernal! je n'aurais pas imaginé que cela viendrait si vite mais...il me tarde de retrouver mes deux affreux !

*le ptit pull qui gratte, brodé aux initiales de Paul-Emile, informe et de couleur indéfinissable -autant de détails qui font tout son charme- a été tricoté par ma maman, une vraie réplique de c'que je portais dans les années 70. 

** merci à Madame ABC pour l'astuce photo